Comprendre
Le phénomène de la presbyacousie vous est expliqué par les audioprothésistes Audition Conseil
Presbyacousie

La presbyacousie, un phénomène naturel

Définition de la presbyacousie

Qu’est-ce que la presbyacousie ?

Dérivé du grec « presbus » signifiant « vieux » et du mot acousie, venu du grec « akouein » qui veut dire « entendre », le terme presbyacousie se rapporte à une baisse progressive de l’audition causée par l’âge.

La presbyacousie, un phénomène naturel

La presbyacousie est une dégénérescence responsable de la perte auditive des sons aigus Dans 8 cas sur 10, la baisse de l’audition est due à la presbyacousie, un phénomène naturel comparable à la presbytie pour la vue. Au fil du temps, le système auditif perd en performance, une sensation de gêne auditive commence dans les ambiances bruyantes puis s’installe dans la vie de tous les jours + notamment à l’écoute de la TV (l’un des premiers signes). En France, on estime, car tous les malentendants ne se font pas soigner, que 6 millions de personnes sont touchées par la presbyacousie.

Comment prévenir ou retarder l’apparition de ce trouble auditif ?

À partir de 60 ans, les hommes, qui sont affectés de façon plus précoce que les femmes, perdent en moyenne 0.5 décibel par an et jusqu’à 2 décibels au-delà de 75 ans. Les femmes n’y échappent pas non plus, mais sont généralement atteintes après 70 ans. Ces chiffres ne sont que des moyennes établies grâce à des statistiques et une analyse des facteurs génétiques, ils ne signifient pas que toutes les personnes de plus de 60 ans souffrent de surdité. Les professionnels conseillent souvent aux Français, à partir de 60 ans, de faire contrôler leur audition de manière plus régulière, une fois par an. Si la presbyacousie est prise en charge lors de ses premières manifestations, votre spécialiste Audition Conseil peut prendre les mesures nécessaires pour la compenser et faire en sorte qu’elle ne chute pas de façon drastique. L’utilisation d’aides auditives maintient, voire développe le potentiel auditif cérébral, mais n’empêche en revanche pas l’audition d’évoluer avec le temps.

Quelles sont les causes de la presbyacousie ?

Les causes de la presbyacousie sont souvent réduites à une constatation naturelle : la vieillesse, mais ce n’est pas l’unique raison de ce trouble auditif.

La baisse de l’audition en fonction de l’âge

La presbyacousie

Évolution de la presbyacousie due à l’âge


L’audition, comme la vue, évolue avec l’âge

Au fil du temps les facultés auditives se font parfois moins performantes. Il peut alors arriver que vous ressentiez une gêne auditive, en particulier dans les environnements animés (restaurant, réunions familiales, etc.). Si tel est votre cas, n’hésitez pas à consulter un spécialiste de l’audition, il vous conseillera une solution auditive discrète et efficace pour vous aider à retrouver un meilleur confort d’audition.

Pourquoi l’audition faiblit-elle ?

La presbyacousie est causée par des changements au sein du système auditif, liés au vieillissement. Elle ne se caractérise pas seulement par une baisse de sensibilité de l’ouïe, c’est un ensemble d’éléments qui faiblit :

  • La dégénérescence des cellules ciliées de l’oreille interne, ce qui provoque la perte des fréquences aiguës ;
  • Le déclin progressif des neurones tous les ans ;
  • Les lésions du système nerveux central qui empêchent le cerveau d’analyser correctement les informations auditives reçues ;
  • Une baisse de l’oxygénation des organes de l’audition à cause d’une moins bonne irrigation du canal cochléaire ;

Ce sont toutes ces causes à la fois nerveuses, sensorielles et sanguines qui déterminent le type de presbyacousie dont vous souffrez et qui sont responsables d’une baisse de l’audition due à l’âge.

Peut-on prévenir la perte de l’audition ?

Comme nous vous l’expliquions plus haut, ce phénomène est naturel et ne peut être inversé d’un point de vue médical. Certaines personnes ont par ailleurs des prédispositions génétiques à la presbyacousie et des facteurs aggravants comme le diabète ou encore la prise de médicaments toxiques pour la cochlée. Il est néanmoins possible de prévenir ces troubles en faisant des tests auditifs réguliers, par exemple dans le centre Audition Conseil le plus proche de chez vous, en prenant soin de nos oreilles, en baissant le volume des sons qui nous entourent, comme la musique ou la télévision, et en surveillant notre santé.
Prévenir la perte de l'audition ou hyperacousie

Quels sont les symptômes de la presbyacousie ?

Les signes annonciateurs d’une baisse de l’audition

La gêne auditive, insidieuse et progressive, est régulièrement attribuée à des causes extérieures : l’interlocuteur articule mal, l’environnement est trop bruyant, le présentateur parle trop vite, etc. Conséquence : la personne n’agit pas et laisse la baisse de l’audition s’installer. Pourtant, ces signes peuvent être révélateurs d’une baisse d’audition naissante. Faire répéter de plus en plus souvent ses interlocuteurs, éprouver des difficultés croissantes de compréhension en famille ou en réunion, augmenter exagérément le son du téléviseur, autant de signes qui indiquent qu’il est temps de réagir. Aussi, si vous avez un doute sur votre audition, parlez-en à votre spécialiste Audition Conseil.

Quelles sont les complications de la presbyacousie ?

La presbyacousie s’intensifie avec le temps et touche la perception des sons de plus en plus graves, ce qui provoque de plus en plus de difficultés de compréhension. Si la personne affectée n’a aucun traitement, elle va souffrir et s’isoler pour que les proches autour d’elle ne remarquent pas ses problèmes auditifs. Des symptômes dépressifs et une distance sociale se mettent souvent en place et nuisent à la qualité de vie du patient. C’est la raison pour laquelle il faut être suivi par votre ORL, et ensuite votre audioprothésiste Audition Conseil pour votre appareillage.

Quels appareils auditifs pour la presbyacousie ?

Comment traiter la presbyacousie ?

Aucun médicament n’a encore été inventé pour guérir la presbyacousie malgré les recherches effectuées. Le meilleur moyen de la soigner reste donc de la prévenir et de faire en sorte qu’elle se déclare le plus tard possible.

Quels sont les traitements envisageables ?

Une fois la presbyacousie installée, la première chose à faire est de consulter un ORL. Celui-ci réalisera les examens nécessaires, et déterminera le seuil d’audition de la personne, ainsi que le degré de perception des sons aigus. Il faudra ensuite que le patient se rende dans un centre auditif comme Audition Conseil et rencontre un audioprothésiste qui lui conseillera des appareils auditifs adaptés à ses besoins, à son niveau d’audition, à ses goûts et à son budget. Si le patient le souhaite, il pourra également suivre des séances de rééducation chez un orthophoniste.