Comprendre
bannière baisse auditive
Baisse de l'audition et surdité

Baisse de l’audition et surdité*

Quelle est la cause d’une perte auditive ? Comment la décèle-t-on ? Quelles répercussions et conséquences peut-elle avoir sur notre mode de vie ? De quelle manière peut-on la corriger ? Audition Conseil vous invite à découvrir en vidéo les caractéristiques d’une perte de l’audition.

 

Des origines et des causes multiples

La surdité
La principale cause d’une gêne auditive est la presbyacousie, qui intervient généralement autour de la soixantaine.
Elle se corrige aujourd’hui aisément grâce aux progrès considérables réalisés par la correction auditive. Cette déficience peut être également d’origine médicale ou congénitale, ou bien apparaître après la prise de certains médicaments.
L’environnement moderne avec son lot de nuisances sonores représente un facteur important dans l’augmentation des troubles de l’audition.
Les jeunes sont particulièrement exposés, phénomène récent qui s’explique par l’écoute intensive de baladeurs à forte puissance et par la fréquentation régulière de concerts assourdissants.
* terme médical désignant une perte auditive, même légère

La surdité et ses différentes formes

La surdité de transmission

Ce type de surdité provient d’une lésion ou obstruction de l’oreille externe ou moyenne et affecte principalement la transmission des sons graves et aigus. L’origine de l’affection peut venir du tympan, du conduit auditif externe ou de la chaîne des osselets.

La surdité de perception

La surdité de perception qui touche l’oreille interne est généralement due à un mauvais état des cellules ciliées de la cochlée. Les sons qui parviennent au cortex cérébral sont alors altérés et difficiles à décoder par le cerveau. Cette forme de surdité est fréquemment accompagnée d’acouphènes et affecte le plus souvent les fréquences aiguës.