Comprendre
La fatigue et les acouphènes s'entretiennent mutuellement formant un véritable cercle vicieux

Acouphènes et fatigue : inverser le cercle vicieux

La fatigue peut-être une cause des acouphènes, mais aussi une conséquence… Heureusement, pour arrêter l’engrenage « fatigue-acouphènes — fatigue », des solutions existent.

Comment la fatigue provoque-t-elle des acouphènes ?

Nos oreilles subissent le stress et la pollution sonore au quotidien : travaux, circulation, environnement professionnel bruyant… Tout cela peut créer de la fatigue auditive, et donc des acouphènes.

Est-ce que les acouphènes peuvent provoquer de la fatigue ?

Les acouphènes sont des sifflements, ou des battements dans le cas d’acouphènes pulsatiles, qui entraînent de la fatigue morale, mais peuvent aussi perturber fortement le sommeil.

 

Les acouphènes sont connus pour créer une fatigue persistante

 

Comment la fatigue amplifie-t-elle les acouphènes ?

Comme le stress, la fatigue perturbe le fonctionnement de notre cerveau : il n’est alors plus capable de « filtrer » les sons.

Comment atténuer la fatigue liée aux acouphènes ?

Pour retrouver de douces nuits et donc une vie plus sereine, vous pouvez programmer des séquences de « bruit blanc » juste avant de vous endormir : sur votre téléphone, un générateur de bruit blanc, il existe même des oreillers qui émettent ces fréquences apaisantes ! Enfin, si la fatigue est morale et psychique, n’hésitez pas à consulter un psychologue ou à avoir recours à la médecine douce pour soulager vos angoisses.

 

POUR ALLER PLUS LOIN…