Le Mag

02/04/2020

Les nutriments, protecteurs de l’ouïe

Vitamines, magnésium, fer, omégas 3… Les nutriments contribuent au bon fonctionnement de nos oreilles. La santé auditive passe par une alimentation équilibrée.

Ces dernières années, plusieurs études scientifiques ont montré que l’alimentation joue un rôle dans la prévention des troubles auditifs.

Les vitamines A, B9, B12 et E protègent la cochlée qui est l’ultime étape du parcours des vibrations sonores dans l’oreille interne. La cochlée et ses cellules sensorielles permettent la transformation des vibrations en signal nerveux, et leur transmission au cerveau par le nerf auditif. Elles jouent ainsi un rôle essentiel dans notre capacité à percevoir des sons.

La vitamine D permet aux osselets de l’oreille moyenne de fixer le calcium. Elle contribue ainsi à leur solidité. Ces osselets transmettent les vibrations sonores du tympan à la cochlée.

La vitamine C permet de lutter contre les infections ORL d’une manière générale. Or des otites à répétition peuvent affecter l’audition.

protéger votre ouïe avec les bons nutriments
LIRE LA SUITE

Le magnésium et le zinc préservent la circulation sanguine dans nos oreilles.
Le magnésium aide aussi à lutter contre le stress, y compris les traumatismes sonores. Des acouphènes peuvent ainsi être associés à une carence en magnésium.

Le fer transporte l’oxygène dans le sang. Il est nécessaire au bon fonctionnement des organes, dont ceux de l’audition.

Les omégas 3 sont également bénéfiques pour la circulation sanguine dans les oreilles. Ces acides gras essentiels protègent la cochlée en même temps que le cœur.