Le Mag

09/07/2021

Les télétravailleurs gênés par le bruit

La crise de la Covid – 19 aura favorisé le télétravail, mais aura-t-elle pour autant réduit les nuisances sonores au travail ? Selon l’enquête de l’IFOP réalisée pour l’association JNA, en septembre 2020, c’est le contraire. Deux actifs sur trois se sont déclarés gênés par le bruit en situation de télétravail régulier, c’est-à-dire deux à trois jours par semaine. Sur l’ensemble des actifs, un sur deux s’est plaint, ce qui est déjà beaucoup. Les nuisances proviennent principalement des bruits extérieurs et des machines à l’intérieur, ainsi que des conversations. Les télétravailleurs expriment plus de difficultés à comprendre la parole au téléphone et lors des visioconférences, alors que ce sont leurs principaux modes de communication avec la messagerie.
Le télétravail régulier comporte son lot de nuisances sonores