menu fermer

Le Mag

Oreilles bioniques

Les nouvelles technologies au service des malentendants

L’audiologie du futur ?

Nouvelle technologie pour les personnes malentendantes
Le chercheur américain Michael McAlpine de l’Université de Princeton et son équipe ont mis au point un pavillon d’oreille biosynthétisé dans lequel ils ont installé une boucle magnétique.

Une prouesse technologique rendue possible grâce aux travaux antécédents réalisés par des scientifiques de l’Université américaine Cornell qui avaient réussi grâce à l’impression 3D à concevoir le premier pavillon d’oreille biosynthétisé.

Le défi pour l’équipe de Michael McAlpine était donc d’intégrer des éléments électroniques au sein des tissus biologiques et faire que tout cela fonctionne ensemble parfaitement.

LIRE LA SUITE
Un challenge ambitieux et réussi par les scientifiques de Princeton comme en attestent les résultats obtenus aux différents tests réalisés sur l’oreille bionique. Le cartilage original et la prothèse ont conservé une morphologie identique et les composants électroniques intégrés ont parfaitement fonctionné.

Comme l’explique Michael McAlpine : « les tests montrent que les sons émis et ceux restitués sont similaires, témoignant du bon fonctionnement de la boucle magnétique et plus généralement du système que nous avons mis au point à Princeton. » Il s’agit d’une étape importante pour la chirurgie réparatrice et en particulier pour la conception de prothèses associant tissus biologiques et composants électroniques.