Le Mag

09/04/2020

Mal entendre coûte cher à la France

Non traitées, les pertes auditives de plus de 35 décibels représentent une perte de 19,6 milliards d’euros par an de qualité de vie, en France, et de 7,6 milliards d‘euros de productivité. Au total, leur coût social et économique annuel dépasse les 27 milliards d’euros. Ces chiffres sont issus d’une étude européenne présentée lors de la Journée mondiale de l’audition, le 3 mars 2019. Plus de 22 millions d’Européens souffrent de déficience auditive sans être traités. Cela représente un coût annuel de 185 milliards d’euros. Avec la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie et l’Espagne sont les pays les plus concernés.

Source : Rapport Hear It AISBL 2018