menu fermer

Le Mag

Cellules ciliées régénérées

Un défi pour la médecine ORL

Chez les mammifères, espèce à laquelle appartient l’être humain, les cellules ciliées auditives détruites ne sont jamais remplacées. C’est cette élimination irréversible qui entraîne les baisses d’audition et peut mener à la surdité profonde. La destruction des cellules ciliées peut être causée par différents facteurs : une agression sonore violente, l’emploi de médicaments ototoxiques ou bien sûr le vieillissement naturel de l’appareil auditif. Situées dans la cochlée et le vestibule de l’oreille interne, ces cellules se chargent de la traduction des signaux sonores en une énergie électrique décodable par le système nerveux. Contrairement aux mammifères, chez les vertébrés non mammifères et chez les oiseaux ce type de cellules peut se régénérer.
Cellules ciliées régénérées- Auxane Concept
LIRE LA SUITE
Partant de ce constat, une équipe de chercheurs de l’Université de Harvard à Boston, dirigée par Stephan Heller a mis au point un protocole expérimental leur permettant de reproduire chez la souris ce phénomène de régénération des cellules ciliées.
Fort des premiers résultats obtenus, les chercheurs estiment que leurs travaux peuvent déboucher sur la mise au point de thérapies cellulaires destinées à traiter les surdités neurosensorielles. Comme le précisent ces scientifiques, la recherche n’en est qu’à ses prémisses, mais laissent espérer des développements jusqu’alors inimaginables.