Le Mag

25/02/2021

Bilan auditif : quand, comment, pour qui et par qui ?

Un bilan auditif est un examen réalisé par un ORL (Oto-rhino-laryngologiste), qui peut être prescrit par votre médecin traitant.

Pour quelles raisons votre médecin peut-il vous proposer de réaliser un bilan auditif ?

Si vous présentez des symptômes de trouble auditif

Votre médecin est amené à rédiger un courrier vous permettant de vous rendre chez un spécialiste de l’audition s’il perçoit des signes de surdité en vous examinant, ou si vous vous plaignez des symptômes suivants :

  • Vous ressentez une gêne lors de conversations bruyantes ou lorsque vous écoutez de la musique ;
  • Vous avez des difficultés à comprendre les paroles de vos proches, comme s’ils n’articulaient pas ou parlaient à voix basse ;
  • Vous avez besoin d’augmenter le volume pour entendre distinctement la télévision ou la radio ;
  • Vous êtes obligé de vous concentrer pour suivre une discussion ;
  • Vous souffrez de vertiges récurrents et de maux de tête ;
  • Vous êtes sensible aux acouphènes permanents ou cycliques ;
  • Vous êtes hypersensible aux bruits ;
  • Vous avez eu une succession d’otites régulières.
Lire la suite
Votre médecin généraliste vous aide à tester votre audition

Si vous avez plus de 50 ans et que des pertes d’audition ont été observées dans votre famille

Votre médecin peut également vous proposer un examen auditif, dès vos 50 ans, si des pertes d’audition ont été diagnostiquées chez des membres de votre famille. En effet, la plupart des pertes d’acuité auditive surviennent entre 50 et 60 ans et sont caractéristiques d’un vieillissement naturel de l’oreille. Les spécialistes appellent ce phénomène presbyacousie. Une consultation chez son médecin généraliste, puis chez un ORL permet de mesurer une possible dégradation de l’ouïe. Si vous souffrez de pertes auditives, l’ORL peut vous apporter diverses solutions et notamment vous proposer d’aller chez un audioprothésiste afin de vous faire appareiller.

Si vous êtes surexposés à des sons supérieurs à 80dB

Les pertes auditives concernent de plus en plus de jeunes, notamment à cause des sons considérés comme trop fort (supérieurs à 85dB selon l’OMS). Les lieux bruyants comme les boîtes de nuit, les salles de concert et les zones de travaux sont à éviter car ils risquent d’endommager vos oreilles en causant des dégradations auditives. C’est également pour cette raison que les professionnels du bâtiment doivent se protéger les oreilles quotidiennement avec des casques anti-bruit, afin de diminuer l’impact sonore des bruits dangereux autour d’eux et préserver leur santé auditive.

Comment se déroule un bilan auditif ?

L’ORL réalise un examen des tympans, aussi appelé otoscopie, à l’aide d’un instrument optique grossissant nommé otoscope. Il peut ainsi mettre en évidence : un bouchon de cérumen, une anomalie du tympan (perforation, rétraction ou encore inflammation), la présence de liquide dans le tympan… Des examens complémentaires indispensables peuvent ensuite être réalisés pour déterminer la perte d’acuité auditive : audiométrie ou bien mesure des potentiels évoqués auditifs. Une fois le problème déterminé, l’ORL vous indique la marche à suivre : ablation d’un bouchon de cérumen, chirurgie du tympan (en cas de perforation) ou encore appareillage avec des aides auditives ou une pose d’implants pour les surdités qui ne peuvent être corrigées autrement.