menu fermer

Le Mag

Des protections auditives spécifiques pour les musiciens existent

Audition des musiciens

Musiciens d’orchestre : un métier à haut risque auditif

Protections auditives pour les musiciens
Le niveau sonore élevé qui règne dans la fosse d’un orchestre symphonique provoque une perte de l’audition chez 14% des musiciens et des acouphènes chez 13% d’entre eux.
LIRE LA SUITE

Ces chiffres sont les résultats d’une enquête réalisée par la Haute École de Musique de Lucerne en Suisse sur les troubles des musiciens et instrumentistes travaillant pour l’Opéra de Zurich.

D’après cette étude, les 77 musiciens de l’orchestre interrogés seraient exposés quotidiennement lors des répétitions ou pendant les concerts à des amplitudes sonores allant de 81 à 91 décibels. Soit un seuil qui approche voire dépasse les 87 décibels maximum autorisé par la loi en milieu professionnel.

Des mesures préventives ainsi que des protections auditives spécifiques existent et sont hautement recommandées pour préserver l’audition des musiciens. Des réflexes qu’il est nécessaire d’enseigner dans les conservatoires et écoles de musique dès les premières années d’apprentissage musical.