Le Mag

16/04/2021

Port du masque et isolation sensorielle : un calvaire pour les personnes malentendantes

Depuis le mois de juillet 2020, de nombreuses règles sur le port du masque ont été émises, contraignant désormais son usage dans tous les lieux publics : au supermarché, à la bibliothèque, à l’école ou au travail, et même dans la rue. Respirer avec un masque n’est pas toujours évident pour tout le monde, encore moins pour les personnes qui ont peur d’étouffer comme les phagophobiques. Ce stress chronique et ce port du masque sont devenus habituels pour une majorité des Français car ils n’ont pas d’autre choix que de continuer à sortir, à travailler et à s’occuper de leurs enfants. Néanmoins, certaines personnes ne peuvent s’y accoutumer et souffrent désormais depuis presque un an de ces conditions sanitaires restrictives. Ces obligations, loin d’être acceptées et respectées par tous, sont très controversées, notamment par les personnes souffrant de déficiences auditives.

Isolement des personnes sourdes et malentendantes en raison du masque et de la pandémie

 

Le port du masque, un cauchemar pour la communication chez les malentendants

Porter un masque peut désormais nous sembler anodin, c’est pourtant une habitude bien étrange, d’autant plus lorsqu’on n’entend peu ou mal ses interlocuteurs. Les malentendants ont, pour une grande majorité, l’habitude de leur handicap et ont appris à vivre avec, mais la crise sanitaire a remis en question ce qui pouvait les aider au quotidien. Lorsque vous portez un masque chirurgical ou en tissu, votre interlocuteur ne voit pas votre bouche, il ne peut donc pas lire sur vos lèvres, et encore moins comprendre ce que vous dites car votre parole est entravée et diminuée. Dans ce cas, comment une personne avec des déficiences auditives peut-elle comprendre lorsqu’on s’adresse à elle ? Il ne reste pas beaucoup de choix : espérer que votre interlocuteur connaisse la langue des signes, ou qu’il vous parle à l’écrit si cela est possible – même si ce n’est pas très pratique. Les prothèses auditives sont une des solutions, mais elles ne suffisent pas toujours à corriger une grande surdité. D’autant plus, lorsqu’on sait que la plupart des aides auditives présentes sur le marché sont des contours d’oreille et que le port du masque les rend difficilement supportables : il les dérègle, les déplace et peut parfois même causer leurs pertes.

Cet obstacle à la communication a poussé les malentendants à se réfugier dans une isolation sensorielle qu’ils n’ont pas désirée, mais qu’ils n’ont pas d’autres choix que d’endurer, surtout lorsqu’ils sont confinés et ne peuvent voir leurs proches. La majorité d’entre eux, ne peut même pas les appeler, puisqu’ils n’entendraient pas leurs correspondants.

Quelles sont les solutions d’adaptation pour les malentendants ?

Les seules solutions existantes qui peuvent faciliter la vie des malentendants ne dépendent pas d’eux, mais de leur entourage. La première d’entre elles est l’écoute et l’attention. Lorsque vous rencontrez une personne et que celle-ci ne comprend pas ou ne vous répond pas, elle ne vous a peut-être tout simplement pas entendu. Dans ce cas, essayez de lui faire signe et aidez-la à comprendre ce que vous souhaitez lui dire, elle pourra ainsi vous parler de son problème d’audition. Une deuxième solution peut vous faciliter la vie. Lorsque vous savez que l’un de vos proches ou collègues souffre de pertes auditives : porter un masque inclusif ! Ils sont transparents au niveau de la bouche et permettent à votre utilisateur de lire sur vos lèvres tant qu’il n’y a pas de buée. Pour finir, si vous souhaitez faciliter la vie quotidienne d’un malentendant, apprenez la langue des signes française (LSF), elle vous permettra de communiquer avec lui, même avec le masque ! Si vous souhaitez en savoir plus sur la LSF, vous pouvez vous tourner vers un centre de formation de la langue.