menu fermer

Le Mag

Des molécules primordiales dans le développement de l’audition

Une molécule qui favorise la connexion entre les neurones et les cellules ciliées de l’oreille

Une équipe de l’Université de Liège a récemment identifié une protéine impliquée dans le développement de l’oreille interne. Baptisée éphrine, cette molécule favorise la connexion entre les neurones et les cellules ciliées présentes dans l’oreille.

Une mauvaise connexion altère, voire empêche l’audition. Le phénomène mérite d’autant plus d’être étudié qu’il concerne aussi bien les personnes touchées par une surdité génétique, que celles qui ont subi un traumatisme sonore.

À moyen terme, cette découverte pourrait avoir une application concrète et déboucher sur un traitement potentiel.

Recherche sur les molécules