menu fermer

Le Mag

L’Audition au programme de la stratégie nationale de santé

La santé auditive est concernée par plusieurs engagements de cette stratégie, dont les mesures seront prises fin mai.

Vendredi 9 mars, Agnès Buzyn, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a ouvert les travaux qui guideront la transformation du système de santé. Il s’agit de mettre en œuvre la stratégie nationale de santé 2018-2022 du gouvernement. La santé auditive est concernée par plusieurs engagements de cette stratégie, à commencer par la prévention de la perte d’autonomie. On sait, en effet, que l’appareillage auditif des séniors malentendants contribue à la lutte contre les chutes, l’isolement social et la dépression survenant à partir d’un certain âge.

Autre axe stratégique du gouvernement : la promotion de la santé. Au travail, il reste encore beaucoup à faire pour prévenir et réduire les risques auditifs. À la maison et dans les loisirs, la réduction des pollutions sonores et la prévention des conduites à risques nécessitent une sensibilisation nationale de la population à tous les âges et dans tous les milieux.

L'audition est au coeur de la stratégie nationale

La santé des jeunes enfants gagnera, quant à elle, aux repérage et traitement précoces des troubles auditifs. Enfin, le mode de financement actuel des appareils auditifs va être revu afin de réduire ce qui reste à la charge des patients, après remboursements par l’assurance maladie et les organismes d’assurance complémentaire.

LIRE LA SUITE