Le Mag

10/09/2021

Que manger pour protéger ses oreilles ? Des idées de menus bons pour l’audition

Et si la santé de nos oreilles passait par notre alimentation ?

On le sait, les vitamines, les oligo-éléments et autres « bons gras » sont des éléments essentiels pour maintenir l’irrigation sanguine avec l’âge, et préserver les os fragiles et la cochlée d’une usure précoce. Pour les consommer de façon saine et agréable, le fameux régime méditerranéen est idéal : riche en fruits, en légumes et avec les bienfaits de l’huile d’olive, c’est le meilleur allié de notre santé auditive !

Selon une étude américaine, ce mode d’alimentation serait même capable de ralentir le vieillissement de l’ouïe… De plus, il prévient le diabète, l’obésité ou encore l’hypertension, des pathologies connues pour provoquer des troubles cardio-vasculaires qui affectent aussi l’audition.

Manger bien, c’est mieux entendre, et ce n’est pas forcément pénible… Ces quelques idées de recette forment un menu complet, qui pourrait bien contribuer à préserver votre capital auditif !

Un banana-split contre la pollution sonore ?!

Une fois n’est pas coutume, on commence par le dessert. Un banana split ? Oui, mais sans la chantilly ! Les bananes, comme le chocolat, contiennent du magnésium… Des études ont montré qui celui-ci protège les cellules cillées qui transmettent le signal sonore en cas d’agressions répétées. La crème trop grasse et le sucre, en revanche, peuvent en excès provoquer des problèmes de poids, et donc des troubles de santé multiples liées à la mauvaise circulation du sang, comme l’athérosclérose. Pourquoi ne pas tenter une chantilly au lait de coco à la place ?

Découvrez la liste des aliments bons pour votre santé auditive

Des lentilles au saumon, c’est bon pour l’audition

Un bon prétexte pour croquer dans une tablette ! Mais d’autres aliments moins sucrés contiennent aussi du magnésium… Les lentilles, par exemple, peuvent entrer dans votre routine alimentaire « spécial audition ». Associées à du saumon, c’est délicieux. De plus, les poissons gras (maquereau, sardine…) anti-inflammatoires améliorent la circulation sanguine. Il est recommandé après 50 ans d’en consommer deux fois par semaine, cela diminuerait les risques de déficience auditive !

Des œufs à la florentine : pour vos oreilles, le plein de vitamines !

Un délicieux gratin avec des œufs mollets sur un lit d’épinards, ça vous tente ? Ce n’est que l’un des nombreux plats que l’on peut cuisiner pour se revitaminer : en effet, les œufs sont riches en vitamine A, qui protège votre cochlée. Quant aux épinards, ils contiennent beaucoup de vitamine C, qui prévient les différentes infections ORL ! Et en entrée, un peu de mâche aux noix et à l’huile d’olive pour la vitamine E ? Elles aussi sont bonnes pour vos oreilles !

On les aime moins, et pourtant de temps en temps…

Les abats, le foie, tout le monde n’aime pas ça… Pourtant ils font partie, avec les céréales complètes et des compléments comme la levure de bière, des aliments riches en vitamine B. Or une carence en vitamine B serait l’un des éléments expliquant les acouphènes… Pour ceux qui sont plus mer que terre, le zinc présent dans les bulots, huîtres et autres crustacés a les mêmes atouts et peut aussi être intégré au menu. Bon appétit !