menu fermer

Le Mag

Les gènes du vieillissement de l’audition

Découverte ORL

Les Dr James Ervasti et Ben Perrin, de l’université du Minnesota (USA) ont découvert que deux gènes très proches génétiquement sont impliqués dans la fonction auditive. Les chercheurs ont mis en évidence que les protéines actine b et actine g contenues dans ces gènes exercent un rôle important dans la fonction auditive.

Elles sont responsables de la transformation des informations sonores en signaux nerveux transmises au cerveau.

Après avoir observé le développement de l’audition sur deux types de souris porteuses chacune d’un des deux gènes à l’étude, les scientifiques ont fait un constat décisif.
Les souris génétiquement modifiées bénéficiaient d’une audition normale durant leur jeune âge puis, au fur et à mesure de leur vieillissement, les animaux développaient certains types de déficiences auditives qui différaient en fonction de la présence ou non de l’une ou de l’autre protéine.

Les gènes du vieillissement de l'audition - Audition Conseil
LIRE LA SUITE
D’après les chercheurs, le rôle de ces deux protéines apparaît capital et complémentaire dans le maintien de l’audition au cours du vieillissement.

Comme l’affirme le Dr Ben Perrin, les fruits de ces travaux pourraient se révéler déterminants dans la compréhension des formes communes de pertes auditives liées à l’âge.