Le Mag

23/04/2020

Tout pour la musique

Les aides auditives ne satisfont pas toujours les mélomanes.

Des musiciens, des chercheurs et autres experts de l’audiologie ont conjugué leurs efforts pour que les personnes appareillées entendent bien à la fois parole et musique, tout aussi importantes l’une que l’autre.

Une perte auditive peut affecter la perception musicale et le plaisir qui va avec. C’est particulièrement vrai avec la presbyacousie. Cette baisse de l’audition d’abord dans les aigus, liée à l’âge et la plus répandue, empêche de bien entendre les hautes fréquences musicales. Le timbre de certains instruments s’en trouve modifié, et la richesse des sons musicaux, amoindrie.

Les aides auditives restaurent en priorité la perception et la compréhension de la parole, ce pour quoi elles ont généralement été conçues. Or la “gamme utile“ de la parole est relativement réduite : de 250 et 5 000 hertz environ en fréquence, et de 40 à 80 décibels en intensité. La musique, quant à elle, est audible par l’oreille humaine sur une plage de fréquences et d’intensités beaucoup plus large : de 20 à plus de 10 000 hertz et jusqu’à 120 décibels au moment le plus fort d’un orchestre, par exemple. Elle a aussi des caractéristiques temporelles très différentes de la parole. C’est pourquoi une équipe de chercheurs en audiologie1 est « repartie de zéro » pour concevoir des aides auditives qui satisfassent les mélomanes, en collaboration avec des universitaires et des musiciens.

Nouvelles aides auditives pour mélomanes

LIRE LA SUITE

Des appareils conçus pour la musique

« Nous avons élargi la bande passante de nos aides auditives et diminué la compression de l’intensité par le processeur pour une meilleure écoute, plus douce et plus nuancée de la musique, résume Christophe Micheyl, responsable Recherche Europe chez Starkey. Nous avons aussi créé de nouveaux algorithmes pour permettre à l’aide auditive de détecter automatiquement la musique. »

À l’usage, le programme musique peut ainsi s’enclencher automatiquement, ou bien manuellement lorsque l’utilisateur le souhaite. Les appareils connectés à un iPhone bénéficient en outre d’un “égaliseur“ permettant au mélomane d’ajuster les réglages au plus près de ses préférences.



1 Programme de recherche mené par le fabriquant Starkey pour la mise au point de la plateforme Synergie pour l’écoute musicale.