menu fermer

Le Mag

« On peut mieux adapter les aides auditives »

Audioprothésiste AUDITION CONSEIL, Stéphane Gallégo est également professeur associé des Universités et directeur de l’école d’audioprothèse à Lyon. Il témoigne de l’importance d’un suivi régulier des patients appareillés, étude à l’appui.

on-peut-mieux-adapter-les-aides-auditives

LIRE LA SUITE
Un audioprothésiste doit revoir les patients qu’il a appareillés au moins deux fois par an. Dans vos centres, le suivi est trimestriel. Pourquoi une telle périodicité ?

Nous revoyons nos patients tous les trois mois depuis longtemps. Un tel suivi nous permet de gagner du temps et d’être plus efficaces car les appareils sont mieux entretenus. Lorsque le microphone et les écouteurs sont encrassés, le son est souvent perçu trop fort par le patient, après leur nettoyage.

L’audioprothésiste est alors limité dans les réglages et le patient perd en capacité de gain auditif. Avec un suivi trimestriel, on peut mieux travailler sur l’adaptation des aides auditives et on obtient une meilleure récupération par des réglages progressifs. On contribue également à une meilleure observance en évitant une sous-performance de l’appareillage entre deux visites. Le patient se sent mieux pris en charge et il est gagnant à long terme. Pour l’audioprothésiste, aussi, c’est intéressant car il réalise un meilleur réglage en moins de temps.

Vous avez récemment mesuré l’impact de ce suivi, qu’avez-vous observé ?

Nous l’avons étudié dans le cadre d’un mémoire d’audioprothèse en 2015. Nous avons mesuré l’amplification et la compréhension de la parole à 50 décibels sur 140 patients avant et après le nettoyage des aides auditives, à chaque rendez-vous. Nous avons constaté qu’au-delà de 110 jours, il y a une forte dégradation de l’intelligibilité pour de nombreux patients, à cause de l’encrassement du microphone et des écouteurs. La perte d’amplification est de 25% en moyenne, et la compréhension de la parole diminue de 7%. Ces baisses significatives justifient un suivi trimestriel des patients, même si tous n’en tirent pas le même bénéfice. Les personnes âgées en ont particulièrement besoin lorsqu’elles n’ont plus les capacités suffisantes pour nettoyer leurs aides auditives et bien apprécier leur fonctionnement.

Vos patients apprécient-ils de faire contrôler leurs aides auditives et leur audition chaque trimestre ?

Nous obtenons des taux de satisfaction très élevés avec 99% de patients satisfaits de notre accueil, 90,3% de leur appareillage et 96% prêts à nous recommander. Ces pourcentages sont supérieurs à la moyenne française, mesurée par l’étude Eurotrack 2015.