menu fermer

Le Mag

La France peut mieux faire

Un tiers des personnes qui auraient besoin d’un appareillage en sont aujourd’hui privées. Se donner les moyens du diagnostic, du traitement et de la prévention aujourd’hui, c’est économiser demain en dépenses de santé et en coûts sociaux. En France, le nouveau président de la République a annoncé une prise en charge à 100 % des aides auditives d’ici à 2022, confirmée par la ministre de la Santé en juillet. Pourquoi une telle mobilisation ? Parce qu’en France, comme dans d’autres pays européens, la malentendance pose désormais un problème de santé publique. Faute d’un remboursement suffisant des audioprothèses, de campagnes de dépistage et d’information, un tiers des personnes qui auraient besoin d’un appareillage en sont aujourd’hui privées.
La France peut mieux faire en matière d'appareillage
LIRE LA SUITE