menu fermer

Le Mag

AUDITION CONSEIL partenaire de la Journée Nationale de l’Audition

La Journée Nationale de l’Audition était consacrée aux acouphènes et à l’hyperacousie cette année. Les acteurs de la santé auditive et les médias se sont fortement impliqués.

Quelque 2 100 acteurs de la santé et de la prévention se sont mobilisés pour sensibiliser le public lors de la 21e Journée Nationale de l’Audition, le 8 mars dernier. Parmi eux, plus de 1 500 audioprothésistes ont ouvert les portes de leurs centres et effectué des tests de dépistage (lire le témoignage ci-contre).

Des services hospitaliers, de santé au travail, des établissements scolaires, des résidences pour personnes âgées, des centres communaux d’action sociale, des mairies et de nombreuses associations ont relayé les informations et les messages de prévention de la JNA. Les médias nationaux et régionaux les ont également repris sous divers formats.

Partenaire JNA
LIRE LA SUITE

Des symptômes handicapants

Cette année, la Journée s’attaquait particulièrement au problème des acouphènes et de l’hyperacousie. L’enquête réalisée pour l’occasion confirme les résultats d’un précédent sondage auprès de la population de 15 ans et plus. Entre 14 et 17 millions de Français souffriraient d’acouphènes, dont deux à quatre millions de manière permanente. Un tiers des 15-34 ans serait concerné : la moitié d’entre eux ne consulterait pas de médecin pour ces troubles, l’autre moitié ne serait pas mieux avancée faute de prescription. Quant à l’hyperacousie, elle affecterait 8 % de la population et serait également peu prise en charge.

Acouphènes et hyperacousie font la paire

Outre leur inconfort, voire le handicap qu’ils génèrent, acouphènes et hyperacousie sont généralement des symptômes d’anomalies du système auditif. Ils sont souvent associés.
Leur traitement acoustique consiste à compenser précisément la perte d’audition sur la fréquence où se situe l’acouphène.
En complément, la sophrologie peut être utile, de même qu’une prise en charge psychologique.