menu fermer

Le Mag

« De nombreuses personnes souffrant d’acouphènes sont en errance thérapeutique »

Audioprothésiste à Nancy, en Lorraine, et membre d’une association du réseau d’acouphènologie Afrepa, Romain Decolin explique les effets déclencheur et différé de la JNA.

Romain Decolin explique les effets déclencheur des acouphènes.

Vous avez participé à la Journée nationale de l’audition en mars dernier, quel bilan en tirez-vous ?

AUDITION CONSEIL était partenaire de la 21e JNA comme chaque année depuis sa création, et notre centre de Nancy y a participé à ce titre. Nous avons agi en lien avec la Ville pour informer et tester l’audition des personnes qui le désiraient. Tous les ans, la JNA pousse les gens qui hésitent à franchir le pas. Nous n’avons pas eu davantage de demandes d’information et de dépistage pour des acouphènes ou de l’hyperacousie cette année, mais nous avons pris des rendez-vous. C’est l’effet différé de la JNA, les gens ne viennent pas le jour-même mais dans les semaines qui suivent. L’association Acouphènes 54, à laquelle j’appartiens, nous amène aussi à recevoir des patients dans notre centre pour une prise en charge spécifique toute l’année.

LIRE LA SUITE