Le Mag

Bilan auditif

L’équilibre et l’attention sont perturbés par les troubles de l’audition

Première cause d’accidents mortels de la vie courante, devant les suffocations et la noyade,
la chute est un problème de santé publique.

Cette actualité vous est proposée par vos audioprothésistes Audition Conseil, premier groupe d’audioprothésistes indépendants en France.

Chaque année en France, 9 000 personnes décèderaient des suites d’une chute, selon une étude de 2004 de l’Institut de veille sanitaire. Le risque augmente avec l’âge : plus  de trois quarts des décès consécutifs à une chute surviennent chez les plus de 75 ans.

La baisse de l’audition fait, en effet, partie des nombreux facteurs en cause. Une perte modérée de 25 dB multiplierait par trois le risque de chute, d’où l’utilité de réaliser un vrai bilan auditif.

Une étude démontrant la corrélation entre la perte auditive et la chute

C’est ce qu’ont démontré deux médecins américains de l’Université John Hopkins de Baltimore, Franck Lin et Luigi Ferrucci. Ils ont étudié la corrélation entre la perte auditive et la chute sur un échantillon de 2 017 personnes de 40 à 69 ans*.

Une perte auditive de 25 dB a été mesurée chez 14,3 % des participants à l’étude. Parmi eux, 4,9 % étaient tombés l’année précédant l’enquête.

Explication avancée : la dégradation des organes vestibulaires ou une perte de repères sonores qui contribuent à l’équilibre. Les efforts d’attention, dus à la perte auditive, pourraient  aussi être faits au détriment d’autres taches, comme regarder où l’on met les pieds.

Augmentation du risque de chute causé par la perte de l'audition