Le Mag

Acouphènes

Les personnes insomniaques seraient plus touchées

Les insomniaques sont plus sensibles aux acouphènes

Une étude réalisée à l’hôpital Henry Ford de Detroit aux États-Unis et conduite par le Docteur K. Yaremchuk vient de démontrer qu’il existe un lien entre la tolérance aux acouphènes et les problèmes d’insomnie.

Les travaux révèlent que l’insomnie peut avoir un effet aggravant sur les sujets sensibles aux acouphènes.

Les expériences menées dans le cadre de cette étude sur les personnes acouphéniques montrent que plus le trouble du sommeil est important, plus le seuil de la tolérance à la douleur diminue.

Par ailleurs comme l’expliquent les chercheurs : « La gravité de la réaction aux acouphènes peut être utilisée comme un dépistage des troubles du sommeil. »

Les acouphènes et les insomniaques